AccueilPolitique de formation à l’étranger et l’émigration intellectuelle algérienne-résumé

Politique de formation à l’étranger et l’émigration intellectuelle algérienne

 

Karim KHALED

 

Résumé

Ce travail a pour objectif de problématiser la politique de la formation à l’ètranger de l’Algèrie indèpendante, notamment dés les années 1970 à nos jours. Une problématique restée pour longtemps impensée dans le champ de la connaissance migratoire des compétences professionnelles et des intelligentsias en Algérie.

De ce point de vue il s’agit de comprendre quelles sont les limites de cette politique publique de formation des cadres et des universitaires algériens à l’ètranger dans une ambiance développementiste qui se veut un «rattrapage» de retard causé par le colonialisme Français ? Et quelles sont les conséquences de cette politique de formation à l’ètranger en termes de dépendance épistémique et de crise des professions intellectuelles en Algérie d’aujourd’hui ?

CREAD © 2014-2017. Tous droits réservés.