AccueilMutations familiales au milieu urbain

Mutations familiales au milieu urbain- Enquête qualitative

Chef du projet : OUSSEDIK Fatma Professeur chercheur associé au CREAD

 

Objet du projet : Selon les conclusions de notre recherche menée en termes de comportements, trois questions centrales doivent être abordées :

  • Les relations entre les mutations et des modes de vie issus d’une urbanisation.
  • Les stratégies matrimoniales.
  • Les logiques de participation des filles dans le budget familial.

Comme on peut le remarquer ces interrogations sont le produit des résultats obtenus dans la précédente étude. L’analyse en termes de stratégies suppose que nous saisissions l’usage que les familles ont fait ou font des moyens dont elles disposent: école, emploi, logement sont autant d’éléments susceptibles d’éclairer les stratégies familiales mises en œuvre pour affronter les mutations auxquelles elles doivent nécessairement faire face. Les familles dans leur dimension institutionnelle fonctionnent certes pour elles-mêmes mais également pour une société qui leur alloue des places, leur commande d’adopter des attitudes et des comportements conformes aux codes moraux et culturels qui la régissent. C’est dans ce type « d’enracinement» ou de refus que nombre de familles pensent toujours trouver les conditions d’une intégration réussie et confortable. Pour celles qui « innovent » elles trouvent des références et des ressources dans les voyages, les médias, les contacts avec « d’autres » modèles familiaux. Ces stratégies se donnent à voir dans la résidence, le mariage, le budget familial et les logiques de transmission. Dans le but d’identifier ces processus, il s’agira d’engager un effort d’analyse qui tienne compte du lieu et du temps, car, pour chacune et chacun d’entre nous, une famille c’est l’histoire d’une famille, ce sont surement des espaces multiples mais une seule et longue durée (le temps familial).

CREAD © 2014-2017. Tous droits réservés.