Accueil Modélisation et analyse des couts de production

Modélisation et analyse des couts de production

 

La situation des industries
manufacturières productrices des biens-salaires (IMPBS) en Algérie, Cas des branches Textile- Habillement et Cuirs et Chaussures
ECONOMIE ET POLITIQUES
INDUSTRIELLES
SECTEURS D’ACIVITE
Modélisation et analyse des couts de production
Domiciliation Centre de Recherche en Economie Appliquée pour le Développement (CREAD)
Porteur du projet Spécialité Adresse Professionnelle Téléphone Courriel
AMAROUCHE
Ahcène
Economie Ecole Nationale Supérieure de Statistique et d’Economie Appliquée (ENSSEA),11, Chemin Doudou Mokhtar, Ben Aknoun, Alger 021 29 40 85
0775095970
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Résumé    
   Le projet traite de la situation des industries manufacturières productrices des biens salaires en Algérie illustrée par les industries Textile-Habillement et Cuir et Chaussures. Ces dernières sont dans un état de dégradation avancée en dépit de l’importance de ces industries dans les systèmes productifs, de leur contribution au relèvement du pouvoir d’achat des salaires et de la constitution d’un EBE susceptible d’être investi productivement. La faiblesse de la productivité du travail et le bas niveau d’utilisation des capacités de production installées, sont l’expression d’une crise profonde qui met en cause la viabilité à moyen-long terme des activités productives dans ces branches et menace d’effondrement le système productif algérien en formation. Si, dans la plupart des pays de vieille industrialisation, ces industries sont progressivement abandonnées au profit d’industries manufacturières moins labor-intensive qui fournissent la majeure partie de leurs exportations, dans certains pays émergents, elles sont les premières à constituer l’ossature d’un système productif en évolution, même si leur développement obéit à des stratégies de croissance différentes. Ainsi, la Chine et la Turquie (pour ne citer que ces pays fournisseurs de l’Algérie) occupent-elles à présent des places enviables dans la DIT par leurs industries textiles et du cuir malgré la concurrence de nouveaux pays émergents (Tunisie, Maroc, Vietnam etc.).
Le projet s’interroge sur la possibilité que ces industries puissent de nouveau constituer en Algérie un axe porteur de croissance, tant par leur propre dynamique que par leurs capacités à élever le pouvoir d’achat des salaires en retrouvant leur vocation.

 

 

Chercheur  Adresse Professionnelle  Spécialité   Grade
BELLAL Samir Faculté de Sc. Economiques,
Université de Guelma
Economie Maître de Conférences
BENSABER Amar ENSSEA, 11 chemin Doudou
Mokhtar, Ben Aknoun Alger
Statistique- analyse des données Maître de Conférences
HAMENNI Mira ENSSA, 11 chemin Doudou
Mokhtar, Ben Aknoun ; Alger
Conjoncture Economique et
Prospective
Ingénieure statisticienneéconomiste
Partenaire socio-économique Adresse Professionnelle  Spécialité   Grade
 REMLI Nadir Groupe des Industries du Cuir –Leather Industry – Spa
01, Rue Kadour Rahim, Hussein-
Dey – Alge 
Economie  Assistant du P.D.G 
 BENYOUNES Ahcène Résidence Les Jasmins, route du
petit Staouéli, Chéraga, ALGER 
 Economie  Président de l’UNEP
CREAD © 2014-2017. Tous droits réservés.