AccueilLes Migrations Africaines vol2

Les Migrations Afrcaines

Labdelaoui Hocine ,Hammouda Nacer Eddine,
Chanson-Jabeur Chantel et Spiga Sassi ( Eds )

migration2                      

Note introductive: Pr Mohamed Yassine Ferfera

Cet ouvrage est la deuxième livraison des produits du Symposium - organisé par le CREAD sur les "Migrations Africaines" du 19 au 22 octobre 2010 à Tipaza. Le 1er Volume portait sur "Droits et Politiques". Il faut rappeler que cette rencontre à réunis une centaine de participants avec la contribution des chercheurs du CREAD, des enseignantschercheurs de différentes universités algériennes et aussi une forte participation des chercheurs et enseignants en provenance d’autres pays africains (Tunisie, Niger, Cameroun), des pays européens (France, Angleterre, Suisse, Italie, Allemagne). Il m’est agréable de présenter quelques points de réflexions qui méritent une attention particulière.

Ce Symposium sur "Migration & Développement" en Afrique entre dans les termes de références des Nations Unies, auxquelles l’Algérie a très tôt adhérés. L’Algérie est partie prenante de la Commission des Nations Unies sur les transferts des migrants. La récente rencontre Arabe-Afrique (juin 2010) a permis au Président de la République Abdelaziz Bouteflika d’insister sur la nécessité d’une intégration régionale en Afrique.

Le changement de perspectives, objectif de cette rencontre scientifique, s’inscrit dans la nécessité de développer une, "connaissance réelle et objective" de ce phénomène et de voir de quelle la manière les migrations contribuent au développement du continent. Il s’agit de sortir de la logique d’opposition Nord- Sud et de se focaliser sur les facteurs permettant un renforcement des liens Sud-Sud.

Il va sans dire que l’Afrique tient une place privilégiée dans nos rapports sur le plan géopolitique. L’Algérie déploie des efforts importants pour hisser les voix de l’Afrique sur la scène internationale. Au niveau de la sous-région du Nord, le Groupe 5+5 est un cadre de concertation importante, quoi qu’informelle, qui contribue régulièrement aux dialogues avec nos voisins de la Méditerranée.

Cette rencontre a permis d’aborder des thèmes clefs -tels que les formes de migrations, les migrations irrégulières, le droits des migrants, les migrants de retour, la mobilité des compétences, les transferts de fonds- permettant de comprendre les migrations africaines. J’insisterai particulièrement sur les droits des migrants qui s’inspirent des différentes formes de droits, avec les Droits de l’Homme, la traite et le trafic de migrants, les droits des travailleurs migrants et des membres de leurs familles. L’Algérie a ratifié toutes ces conventions internationales et fondamentales, ces dernières sont supérieures aux droits algériens. L’Algérie a toujours honoré ses engagements avec la remise des rapports aux instances de surveillance de l’application des ces conventions.

Puis, autre élément important de cette rencontre, c’est la tenue d’un atelier doctoral: des jeunes doctorants ont apporté leurs visions d’apprenants qui seront demain les nouvelles forces à même de nous aiguiller sur la connaissance des migrations internationales.

J’espère que le lecteur trouvera dans cette deuxième livraison, portant sur «Economie, Société et Développement», l’essentiel des communications présentées, revues et corrigées par des référées dont la maitrise du sujet n’est plus à démontrer. Ce sont là autant de pistes aussi pour poursuivre cette quête de connaissances des migrations africaines pour l’avenir

 

 Sommaire

Mohamed Yassine Ferfera
Note introductive

PARTIE I

Hocine Labdelaoui
La mobilité des compétences: vers de nouvelles approches et de nouvelles politiques

Abdelkader Djeflat
La mobilité des diasporas et les logiques de retour: nouvelles lectures et nouvelles opportunités à la lumière du paradigme de l’économie de la connaissance

Marisa Fois
La fuite des cerveaux en Algérie : changement d’attitudes et prospectives

Ibtihel Bouchoucha
Les caractéristiques socio-économiques de la migration hautement qualifiée en Tunisie :
quelles différences entre femmes et hommes

PARTIE II

Nacer Eddine Hammouda
L’Afrique face aux transferts de fonds

Mohamed Saïb Musette
Les migrations africaines et les transferts de fonds quels enjeux

Laurence Marfaing
Réussir sa migration en Afrique de l’Ouest

Harouna Mounkaila
Circulations migratoires et envoi de fonds dans la région de Tahoua (Niger)

PARTIE III

Chantal Chanson-Jabeur
Migrations économiques

Matouk Belattaf , Baya Arhab
Migrations et marché du travail dans le bassin méditerranéen
et impacts sur les économies : Cas du Maghreb

Abdel-Madjid Djenane
L’immigration chinoise en Afrique : les relations sino-africaines, entraide ou exploitation ?

PARTIE IV

Sassi Spiga
Migrations Irrégulières

Noureddine Khaled
La «Harga»: un acte de désespoir ou tentative de réalisation de soi ?

Michela C.Pellicani Valeria Moro
Le triangle des Bermudes en Méditerranée

Olivier Pliez
Sahara-towns: lorsque les migrants traversent les villes du Sahara

Hassen Boubakri
Migrations illégales, politiques migratoires et droits des migrants
dans l’espace EuroMed : le cas de la Libye et de l’Italie

CREAD © 2014-2017. Tous droits réservés.