AccueilLes déterminants de choix de l’irrigation localisée par les exploitants de la Mitidja

Les déterminants de choix de l’irrigation localisée par les exploitants de la Mitidja

 

Samir BELAIDI

 

résumé

Depuis les années 2000, les pouvoirs publics visent à encourager la mise en place des technologies d’irrigation économes en eau. Le présent article cherche à expliquer les comportements des exploitants en matière d’adoption de nouvelles technologies d’irrigation. La modélisation de l'adoption de l'irrigation localisée est retenue comme le cadre méthodologique du travail. Elle consiste à définir les facteurs qui déterminent l’adoption de l’irrigation localisée par les exploitants de la Mitidja. Dans ce sens, une enquête a été réalisée sur un échantillon de 117 exploitants tirés d’une manière aléatoire dans le périmètre irrigué de la Mitidja Ouest tranche 1. Les résultats obtenus mettent en évidence le rôle déterminant du type de culture pratiquée, le coût d’investissement, la subvention à l’irrigation localisée, le niveau d’instruction, l’âge et la vulgarisation dans l’adoption de l’irrigation localisée. En revanche l’adhésion à une association des irrigants, le statut de l’exploitation agricole, le prix de l’eau publique, l’accès à l’eau de la nappe par un forage, sont des facteurs qui n’interviennent pas dans le choix de ce type d’irrigation.

CREAD © 2014-2017. Tous droits réservés.