Accueille secteur prive des transports urbains de voyageurs-résumé

le secteur prive des transports urbains de voyageurs, quelles logiques de fonctionnement ? une enquête auprès des opérateurs prives à Alger

 

Lila CHABANE

 

Résumé

C'est dans un climat de crise économique ou les pouvoirs publics perdent la capacité de financement et de développement des transports en commun et devant la déficience financière des entreprises publiques qu'est intervenue la levée du monopole de l'Etat sur l'activité des transports collectifs et son ouverture à l'investissement privé en 1988.

Passant par une phase d'ouverture totale, voire débridée, du marché des transports urbains de voyageurs on assiste actuellement à une étape de re-réglementation suivant les recommandations de la Banque Mondiale qui préconisent une régulation du marché par une concurrence encadrée par le biais des appels d'offre pour la concession des services de transport urbain de voyageurs. C'est précisément dans cette phase de transition que nous cherchons à mieux connaitre la situation et le fonctionnement actuel des opérateurs privés du transport urbain de voyageurs exerçant dans la ville d'Alger, tout comme il s'agit de cerner leurs positions vis-à-vis des réformes du secteur envisagées par les autorités publiques.

CREAD © 2014-2017. Tous droits réservés.