AccueilLe cread dans les médias

3344 vue(s)

Le cread dans les médias


-Lila Chabane, chercheur au CREAD : 'Transport : Un secteur qui tourne en rond'

-Khaled Karim, sociologue, chercheur au CREAD, De la violence à l’université à la violence de l’université

-Lila Chabane, chercheur au CREAD: La libéralisation du transport en Algérie a eu des conséquences négatives en terme qualitatif

-Khaled Karim, sociologue, chercheur au CREAD : La colonisation de l’avenir : Délitement de la société et perspectives incertaines

-Khaled Karim, sociologue, chercheur au CREAD : Il est un peu tôt pour parler des universités privées en Algérie

-Aziz Nafaa, chercheur au CREAD: La diaspora un trésor national

-Aziz Nafaa, chercheur au CREAD: La loi doit être associée au climat général des affaires

-Ahcène kaci, chercheur associé au CREAD: Maladies récurrentes et pratiques informelles menace sur la production animale

-Khaled Karim, sociologue, chercheur au CREAD : L’analyse sociologique de l’histoire migratoire intellectuelle en Algérie à l’époque coloniale et postcoloniale est douloureuse

-Farid Flici, chercheur au CREAD: Maintenant, on doit faire face au vieillissement de la population et ses implications socio-économiques

-Walid Merouani, chercheur au CREAD: Retraite à 60 ans: Une décision "sage" mais "pas la meilleure" qui soit

-Cheminement d’une vie active - Travail indépendant vs salariat

-Mohamed Saïd Musette, directeur de recheche au CREAD: Une étude sur la migration des diplômés maghrébins

-Houcine Labdellaoui, professeur de sociologie à l’université Alger 2 et chercheur associé au CREAD: Compétences algériennes à l’étranger : Fuite ou mobilité ?

-Nacer-eddine Hammouda, directeur de recherche au CREAD: Une politique de relance qui ne peut créer  que des emplois non permanents  

-Khaled Menna, Maître de recherche au CREAD: On ne peut pas demander aux pauvres de payer lorsque les riches rechignent à le faire

-Khaled Karim, sociologue chercheur au CREAD : Migration des intellectuels algériens : les quatre moments historiques

-Khaled Karim, sociologue chercheur au CREAD : La méfiance et la manipulation ont caractérisé la relation des pouvoirs vis-à-vis de la diaspora

-Fatima-Zohra Bouzina-Oufriha, Professeure agrégée en économie: Mon objectif est de produire de la connaissance pour l’histoire de la pensée économique

- Nacer-eddine Hammouda, directeur de recherche au CREAD: Les entreprises ne donnent pas un signal fort du lien entre production et emploi

-Slimane Bedrani, Professeur à l’ENSA et chercheur au CREAD: Favoriser la croissance agricole, c’est bien ; faire de même avec l’industrie, c’est encore mieux

-Ahmed Bouyacoub, Professeur d’économie : Pas de relation directe entre crédit à la consommation et pouvoir d’achat

-Khaled Karim, sociologue chercheur au CREAD : Participation à une émissions sur "La fuite des cerveaux algériens" à KBC

-Nacer-Eddine Hammouda, directeur de recherche au CREAD : Le problème est dans la lecture des statistiques

-Nacer-Eddine Hammouda , directeur de recherche au CREAD : Un mode de consommation qui asphyxie l'économie nationale

-Mohamed Cherif Belmihoub, économiste: Il faut créer l’urgence d’aller vers la diversification

-Nacer-Eddine Hammouda , directeur de recherche au CREAD : 5 % des jeunes filles sont analphabètes en Algérie

-Nacer-Eddine Hammouda , directeur de recherche au CREAD : Il n’est pas possible de mesurer l’impact des différents dispositifs

-Mohamed Saïb Musette, directeur de recherche au CREAD : nous sommes face à des flux migratoires mixtes

-Bédrani Slimane, professeur à l’ENSA et Directeur de recherche au CREAD :Une administration compétente, 
outil incontournable de développement agricole

-Khaled Karim, sociologue chercheur au CREAD : Des stratégies se développent pour assurer l’investissement
scolaire

-Mohamed Benguerna, sociologue des organisations, directeur de recherche au CREAD

-Khaled Karim , sociologue chercheur au CREAD : Migration intellectuelle en Algérie : Le refoulé transgénérationnel

-Nacer-Eddine Hammouda Directeur de recherche au CREAD : Adosser les aides monétaires au système
de sécurité sociale

-Khaled Karim , sociologue chercheur au CREAD : Participation a une émissions sur "l'émigration intellectuelle"

-Fatma Oussedik , professeure et Chercheure associée au CREAD : Révolution dans la famille algérienne

-Khaled Karim , sociologue chercheur au CREAD : Il y a panne de passage à une modernité politique

-Khaled Karim , sociologue chercheur au CREAD : Le système empêche les libertés individuelles dans l’espace public

-Ahmed Bouyacoub, économiste, chercheur au CREAD : Les débats économiques ignorent la question démographique

-Khaled Karim, sociologue chercheur au CREAD : Le problème n'a jamais été purement salarial

-Nacer-Eddine Hammouda, chercheur au CREAD : Un rééquilibrage peut passer par un découpage territorial adéquat

-Khaled Karim, sociologue chercheur au CREAD : Crise des professions intellectuelles et panne historique en Algérie

-Ahcene Zehnati, chercheur au CREAD : Un risque fort d’une accentuation des inégalités d’accès aux soins de santé

-Khaled Karim, sociologue chercheur au CREAD : Les formes identitaires et la crise de médiation

-Moundir Lassassi, maitre de recherche au CREAD : Il y a précarisation de l’emploi ces dix dernières années

-Nafa Aziz, chercheur au CREAD : L’Etat ne devrait pas se substituer aux secteurs économiques

-Slimane Bedrani, professeur a l'ENSA et Directeur de recherche au CREAD

-Mohamed Yassine Ferfera, directeur du CREAD à la Chaîne 3 : La chute du brut est conjoncturelle, 18/12/2014

-Mohamed Saïb Musette, directeur de recherche au CREAD : Quelles seront les répercussions sur le monde du travail ?

-Mohamed Benguerna, directeur de recherche au CREAD : Nos députés se comportent comme des fonctionnaires de l’État

-Ahcene Zehnati, chercheur au CREAD :  La nécessité d’un dispositif réglementaire

-Khaled Menna, chercheur au CREAD : La faiblesse de l’encadrement local accentue les dérives budgétaires

-Nafa Aziz, chercheur au CREAD : Un entrepreneuriat de nécessité

-Nacer-Eddine Hammouda, directeur de recherche au CREAD : L'informel ne se limite pas au seul secteur du commerce

-Walid Merouani, chercheur au CREAD : La solution serait d’étendre la sécurité sociale aux travailleurs informels

-Nacer-Eddine Hammouda, directeur de recherche au CREAD : L'Algérie est moins bonne économiquement

CREAD © 2014-2017. Tous droits réservés.