AccueilLa fonction de demande de monnaie en Algérie (1964-2010)

Retour

La fonction de demande de monnaie en Algérie (1964-2010) : existence et stabilité à l’épreuve des grandes fluctuations 

 

Mohamed ACHOUCHE
Fares ABDERRAHMANI
Hamid KHERBACHI

 

Résumé

Nous traiterons, dans cet article, des propriètès d’un modéle empirique de la demande de monnaie en Algérie (1964-2009), à travers l’examen de sa stabilitè paramètrique. Nous adopterons une approche basée sur le concept de la cointégration, et la technique d’estimation du maximum de vraisemblance de Johansen (1998). La fonction de demande de monnaie, issue d’un systéme cointègrè de quatre variables endogènes (MM2 GDP CPI Txint), se comporte de façon satisfaisante dans l’èchantillon. Nos principaux rèsultats soutiennent que les grandes fluctuations (changements de structures) des variables économiques, durant la période (1998-2008), n’altérent pas la stabilitè de la fonction de DM, et que la robustesse de notre modéle s’amèliore avec l’èlargissement de l’èchantillon. Le modéle ètablit nettement que l’ajustement réel et nominal dans la DM sont encore lents et accusent des retards. Les résultats de notre investigation sont généralement en concordance avec la théorie.

CREAD © 2014-2017. Tous droits réservés.