AccueilL’impact des arrangements contractuels sur la production de la tomate industrielle dans la wilaya de Guelma

L’impact des arrangements contractuels sur la production de la tomate industrielle dans la wilaya de Guelma

Chef du projet : BOUZID Amel, chercheur au CREAD

 

Objet du projet :
L’objet de ce projet de recherche est d’étudier l’impact des arrangements contractuels au niveau de la filière tomate industrielle (exploitations agricoles et conserverie).
Les arrangements contractuels au niveau de cette filière ont été initié par la conserverie Amor benamor en 2010, avec la construction d’une serre multi chapelle de 7 000 m², pour une production annuelle de 10 millions de plants de tomate, dont la double optique est d’assurer aux agriculteurs une plus-value attrayante par l’amélioration de leurs rendements, et d’assurer à l’industrie des produits frais de grande qualité. En effet, l’enquête, qui a été effectuée en 2011 dans la wilaya de Guelma auprès de 50 agriculteurs, a montré que 53% des agriculteurs qui sont en contrat avec la Conserverie Amor benamor (CAB) et qui respectent les termes de contrat, en termes d’utilisation des plants de variétés hybrides livrés par la CAB et l’utilisation de système d’irrigation goûte à goûte) ont des rendements qui dépassent les 800 Qx/ha, alors que le reste de ces agriculteurs ont des rendements qui n’atteignaient même pas les 400Qx/ha.(Bouzid, 2014).

CREAD © 2014-2017. Tous droits réservés.