AccueilL’agriculture contractuelle en Algérie

L’agriculture contractuelle en Algérie : Quelles pistes pour l’intégration des PME agricole à une dynamique de croissance durable ?

Partenaire : CRDI-Canada

 

Chef du projet : DAOUDI Ali Chef de projet MRA ENSA Alger /Chercheur associé au CREAD

Objet du projet:
Ces dernières années, certaines entreprises de l’agrobusiness ont engagé une contractualisation de leurs relations avec les agriculteurs qui les approvisionnent en produits agricoles, à des échelles encore réduites, mais qui semblent donner des résultats encouragements. Des contrats de commercialisation et/ou de production sont établis par ces entreprises avec des agriculteurs ciblés pour sécuriser leur approvisionnement en produits agricoles, autrefois principalement assurés par les importations et dans une moindre mesure sur un marché au comptant local très irrégulier. L’agriculture contractuelle, initiée par les entreprises de l’agrobusiness et soutenue par l’Etat, pourrait constituer le champ exemplaire de développement d’un partenariat public-privé efficace, si les modèles contractuels qu’elle propose permettent la convergence des intérêts, des entreprises, des agriculteurs et de l’État. L’ambition de ce projet est de produire des connaissances qui éclaireront les débats et les décisions qui se prennent dans ce sens. L’objectif global de ce projet est d’explorer les effets de l’agriculture contractuelle, récemment introduite dans les filières lait, tomate industrielle et les grandes cultures sur les petites et moyennes exploitations en Algérie.

CREAD © 2014-2017. Tous droits réservés.