AccueilGouvernance et financement des transports collectifs urbains dans la wilaya d'Alger

Gouvernance et financement des transports collectifs urbains dans la wilaya d'Alger

Chef du projet : CHABANE Lila chercheur CREAD

 

Objet du projet :

L’extension urbaine et la congestion des grandes villes du pays ont généré des besoins croissants de déplacements urbains, d’où l’urgence de développer des réseaux de transports collectifs plus économes en énergie, accessibles au plus grand nombre d’usagers et moins consommateurs d’espace. Avec la baisse drastique des prix de pétrole, la problématique de financement du transport en Algérie se pose avec acuité. En effet, le financement de ces réseaux ne peut être assuré à la longue par les seules recettes tarifaires et subventions publiques. Il est donc primordial de mobiliser d’autres sources de financement pour assurer la pérennité du système. La crise actuelle des finances publiques doit pousser les autorités publiques à réfléchir sur d’autres modalités de financement qui peuvent être adoptées.

Une des conditions primordiale pour assurer la pérennité d’un système de transport est d’assurer le financement de son fonctionnement d’une manière durable et cela ne peut ce faire que par la mobilisation d’autres sources de financement non traditionnelles (non conventionnelles). Des solutions multiples existent inspirées des expériences des pays développés tels que : la récupération publique de la valorisation foncière des sites desservis par les réseaux de transport, la contribution des employeurs, les contributions des usagers des modes motorisés privatifs à travers les péages d’infrastructures de voirie et de stationnement. La mise en œuvre de ces solutions associe, selon les cas, différents niveaux d’institutions publiques, parfois des autorités organisatrices de transport urbain, mais aussi des acteurs privés, notamment dans le cadre de partenariats public-privé. Leur objectif reste commun : le développement pérenne et efficient du transport urbain et son adaptation durable à la croissance des villes...

CREAD © 2014-2017. Tous droits réservés.