AccueilEtude de la politique monétaire en Algérie

Etude de la politique monétaire en Algérie : approche par les DSGE

Chef du projet : Rachid Toumache, Maitre de conférence classe-A- ,chercheur associé au CREAD

 

Objet du projet
Considérée comme étant un instrument flexible pour la stabilisation de l’économie, la politique monétaire est vue aujourd’hui comme un outil fondamental pour générer la croissance et stabiliser les prix. Cependant, beaucoup de travaux mettent en évidence l’incapacité de certains régimes monétaires de pays en voie de développement à résister aux pressions des marchés internationaux. Ce dernier constat renvoie aux préoccupations des autorités monétaires pour le choix du régime monétaire le plus approprié. L’enjeu étant d’arbitrer entre l’objectif de stabilisation des grandeurs nominales et celui de stimuler la compétitivité externe. Ce projet de recherche s’inscrit dans le cadre d’une démarche qui vise deux optiques d’analyse : La première consiste à évaluer le cadre générale de la politique monétaire Algérienne, suivit par la Banque Centrale, en termes d’amélioration des conditions macroéconomiques globales. Dans un deuxième temps, nous adopterons une démarche qui consiste à construire un modèle dynamique stochastique d’Equilibre général (DSGE) pour se doter d’un outil avancé et robuste, pour l’analyse et l’évaluation de la politique monétaire mise en place en Algérie, suivant des scénarios théoriques adaptés au modèle de l’économie algérienne.

CREAD © 2014-2017. Tous droits réservés.