AccueilEtude de l'accord Algérie: UE: impact sur l'Industrie algérienne

Etude de l'accord Algérie: UE: impact s ur l'Industrie algérienne

 

Impact de l'accord d’association
sur l'industrie : cas de l'industrie
oranaise
Ouverture de l'économie nationale: effets et
impact
Ouverture économique: impact et
effets
Etude de l'accord Algérie: UE: impact sur l'Industrie algérienne
Domiciliation Centre National de Recherche en Anthropologie Sociale et Culturelle
Porteur du projet Spécialité Adresse Professionnelle Téléphone Courriel
AIT HABOUCHE
Abdelmadjid
Economie Université d’Oran, CRASC Oran 041 46 58 94
0773340595
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Résumé    
L’Algérie a entériné un accord d’association avec l’Union européenne qui est entré en vigueur en septembre 2005, à l’instar de ses voisins du Maghreb. Il s’agit d’une initiative majeure qui engage l’Algérie dans un processus de réformes structurelles de son économie, à travers son ouverture de son économie, sa diversification et l’achèvement d’une transition vers une économie de marché.L’accord d’association entre l’Algérie et l’Union européenne s’est traduit par une zone de libre échange à l’horizon 2017, ce qui implique un démantèlement tarifaire progressif. Cinq ans après la mise en oeuvre de cet accord, il est nécessaire et utile de s’interroger sur l’impact et les effets de cet accord sur l’économie en général et particulièrement de son industrie. Théoriquement, cet impact entraine des coûts à court terme et des avantages à long terme (Ait Habouche 2003). Qu’en est-il concrètement de ces effets sur l’industrie oranaise comme échantillon d’observation, en termes de croissance, d’investissement, d’IDE, d’innovation et de transfert de technologie, et d’emploi ? Bref de restructuration industrielle. C’est à toutes ces questions que notre recherche à la fois théorique et empirique essaiera d’apporter des éléments de réponse. Dans une démarche de recherche appliquée car nous associons à notre équipe de recherche deux institutions publiques (direction de la PME et le SGI-ZI, Oran) dont l’objet est la gestion et l’encadrement de l’industrie oranaise. L’enquête de terrain et l’application économétrique sur lesquelles reposera cette recherche plaident pour une recherche réellement appliquée sur l’Industrie algérienne que la nouvelle politique industrielle essaie de relancer.

 

 

Chercheur  Adresse Professionnelle  Spécialité   Grade
 KHALDOUN Abderrahim Direction de la PME, Oran- puis
DPME Ain Témouchent
Aménagement et politique
urbaines
Assistant de recherche
MIHOUB Ouahiba Faculté des Sciences économiques,
Université d’Oran
Economie mathématique Maître de Conférences
BOUMGHAR Mohamed Yazid Ministère de la statistique et de la
prospective
CREAD –Alger
Economie appliquée et statistique Chargé de recherche
Dali Fatiha Faculté des Sciences économiques,
Université de Mascara
Economie Chargée de Cours
CREAD © 2014-2017. Tous droits réservés.