AccueilConvention

Le CREAD signe une convention avec CNEIDFFE sur l’emploi féminin

 

conventionUne convention de partenariat dans le domaine de la recherche a été signée, Mercredi 05/02/2014 à Alger, entre le Centre de recherche en économie appliquée pour le développement (CREAD) et le Centre national d'étude, d'information et de documentation sur la famille, la femme et l'enfance (CNEIDFFE).

Un projet de plan d’action 2014-2016 pour la réalisation de programmes de recherches et d’études sur l’emploi de la femme, a été élaboré par le centre de recherche en

économie appliquée pour le développement (CREAD) et le centre national d’Étude, d’Information et de Documentation sur la famille, la femme et l’enfance (CNEIDFFE).

 Les deux parties s'engagent à collaborer activement en matière de collecte et d'exploitation de documents liés aux domaines des recherches, de coopérer dans le domaine des publications de recherches scientifiques et de favoriser les activités relatives à ce domaine", selon les clauses de la convention.

Des mesures de formation et d’accompagnement destinées aux femmes dans certains domaines d’activités, notamment les femmes qui travaillent dans les garderies d’enfants, ont été prévues dans ce projet de plan.

Dans ce contexte, les deux parties ont proposé l’installation d’un comité d’application, de suivi et d’évaluation de ce plan d’action.

La cérémonie de signature qui a été présidée par la ministre de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition féminine, Souad Bendjaballah, a été suivie d'une rencontre de présentation de politiques d'emploi féminin élaborées par certains secteurs. Cette rencontre qui sera couronnée par l'adoption d'un projet de feuille de route 2014-2016 sur le travail de la femme, a été marquée par la présentation des politiques d'emploi élaborées notamment par le ministère du Travail, de l'Emploi et de la sécurité sociale ainsi que la présentation de l'enquête sur les principaux indicateurs de l'emploi réalisée par l'Office nationale des statistiques (ONS) durant l'année 2013.

Dans ce contexte, la directrice des statistiques de la population et de l'emploi à l'ONS, Amel Lakhal, a rappelé que le nombre des femmes travailleuses en 2013 a atteint 1, 9 million en Algérie, alors que cette enquête a relevé également un nombre de 360.000 femmes en chômage.

CREAD © 2014-2017. Tous droits réservés.