AccueilContrat et confiance pour la gestion des risques de défaillance

Contrat et confiance pour la gestion des risques de défaillance dans les transactions de financement informel dans le secteur agricole en Algérie  

 

Ali DAOUDI
Betty WAMPFLER
Slimane BÉDRANI

 

Résumé

Penser et mettre en oeuvre de nouveaux mécanismes de gestion des risques de défaillance dans les transactions de financement agricole, qui soient plus efficaces et moins contraignants pour les agriculteurs, constituent l’un des défis majeurs du développement des systèmes financiers ruraux dans les pays en développement. L’étude du financement informel, très fréquent dans ces pays, peut alimenter la réflexion sur ce type d’innovations. Cet article présente les résultats d’une étude empirique sur les mécanismes de gestion des risques de défaillance dans les transactions d’association de production, l’une des transactions de financement informel les plus répandues dans le secteur agricole en Algérie. Les risques sont gérés, dans ces transactions, à travers des mécanismes contractuels et la confiance. L'analyse du fonctionnement de ces mécanismes démontre qu'une conception et une gestion adéquate des relations contractuelles est précisément la clé de l'émergence de la confiance qui une fois acquise, contribue au bon fonctionnement et à l’efficience des transactions de financement informel.

CREAD © 2014-2017. Tous droits réservés.