AccueilContraintes institutionnelles et labellisation des produits algériens de terroir

Contraintes institutionnelles et labellisation des produits algériens de terroir :
cas du vin et des dattes

 

Lamara HADJOU
Foued CHERIET

 

Résumé

Les produits de terroir sont au centre d’un nouveau modèle de développement à base territoriale. Ce modèle s’est imposé dans les pays européens, grâce à une forte demande des consommateurs à la recherche de qualité et d’authenticité. Ces produits sont protégés par des labels qui confèrent une protection et une situation de rente. Face à un marché en forte croissance, la place des produits algériens de qualité se pose avec acuité. L’Algérie regorge de produits de terroir à fort potentiel de développement. Dans cet article, nous posons la question des contraintes institutionnelles à l’émergence de ces produits algériens en mettant l’accent sur les filières viticole et phoenicicole. Nous nous interrogeons sur la trajectoire d’évolution de ces produits depuis l’indépendance, leur potentiel de valorisation en termes d’indications géographiques et les facteurs institutionnels/ territoriaux qui contrarient une telle dynamique de filières de qualité.

CREAD © 2014-2017. Tous droits réservés.