AccueilAnalyse du consentement à payer des abonnés algériens

Analyse du consentement à payer des abonnés algériens pour améliorer la qualité du service en eau potable  

Mourad KERTOUS

 

Résumé

Le service de l’eau potable en Algérie souffre de beaucoup d’insuffisances qualitatives et quantitatives. Par conséquent, il nous semble nécessaire d’analyser le consentement à payer des abonnés pour améliorer la qualité de ce service vital. Pour atteindre cet objectif, nous avons fait appel à des données d’enquête et nous avons estimé les déterminants du montant déclaré, ainsi que sa valeur. Selon les résultats de nos modèles, les variables techniques utilisées par l’entreprise de gestion sont les principales variables déterminantes de du montant déclaré (exemple : les restrictions). L’estimation du consentement à payer des ménages algériens nous fournit une valeur de 10,57 DA/m3, soit un CAP moyen 231 DA par trimestre.

CREAD © 2014-2017. Tous droits réservés.